Tribune de Guillaume Guérin – Vivre à Limoges – Mai 2020

PENSONS A L’APRES

Chères Limougeaudes, Chers Limougeauds,

Comme l’ensemble de nos compatriotes vous venez de traverser un épisode tout aussi inédit qu’anxiogène.

Le 17 mars 2020, l’exécutif annonce qu’il plonge le pays en confinement total jusqu’à nouvel ordre, l’objectif est alors d’empêcher la propagation massive d’un virus jusque-là méconnu.

L’ensemble de l’activité économique est mise en sommeil, le monde sportif et culturel est à l’arrêt, au même moment le monde médical lui rentre en ébullition.

La suite, vous la connaissez…

À Limoges comme ailleurs les exécutifs municipaux (bien qu’en plein renouvellement) sont à la barre dans la tempête.

L’urgence du moment est simple : fournir à à notre personnel soignant les équipements qui leur font cruellement besoin (masques, blouses, surblouses…).

Pour notre part, c’est ce que nous avons fait en livrant dès le début à l’ensemble des personnels de nos EHPAD les moyens de protection dont ils avaient besoin.

L’action de la ville et de son maire ne s’est pas arrêtée là en matière de solidarité, le CHU, les dentistes, les podologues ont également été destinataires de masques et moyens de protection obtenus par la ville grâce à une anticipation et à des contacts qui ont permis d’acquérir ce matériel si précieux. En la matière, il convient de remercier l’ensemble des entreprises locales qui ont travaillé rapidement pour nous fournir ces équipements et toutes celles qui par leur générosité sont venues renforcer nos livraisons de masques chirurgicaux et protections à destination des personnels soignants. ( Bernardaud, Legrand, Paredes, Starplast…pour ne citer qu’elles)

Dans le même temps, et, dans la mesure de nos facultés respectives, la ville et la communauté urbaine ont travaillé à la mise en place de mesures de soutien au monde économique local. Nombreux sont les dispositifs d’ores et déjà opérationnels qui ont pour mission de préserver au maximum nos emplois et la santé de nos entreprises. Les mesures de soutien à la relance du commerce local (gratuité du stationnement et exonération des redevances) représentent un coût de plus d’1Million d’euros pour la Ville auxquelles s’ajoutent celles adoptées par Limoges Métropole (allègement de charges des TPE-PME, avances de trésorerie et aides financières directes) pour un montant total de près de 1,5 Million d’euros.

Les semaines que nous avons traversées ont été éprouvantes pour beaucoup. Dorénavant, il nous faut aller de l’avant, certains vous diront que plus rien ne sera jamais comme avant, que le modèle va changer, d’autres au contraire que rien ne changera, pour ma part je n’en sais rien…

Ce que je sais, c’est que les mois qui vont venir vont être difficiles pour notre économie. Ici à Limoges, vos artisans, commerçants et restaurateurs vont avoir besoin de vous. Ne les oubliez pas, il en va du dynamisme de notre cité. Consommer local, produire local, c’est participer à la fois à la défense de notre environnement et soutenir notre économie.

Conscients que vous êtes nombreux à avoir des réticences à sortir au marché ou à fréquenter de nouveau les commerces, le maire de Limoges a souhaité équiper chaque limougeaud d’un masque de protection dit “alternatif” dont les distributions sont sur le point de se terminer.

Pour que chacune et que chacun puisse disposer d’un masque gratuit, la municipalité de Limoges a fait appel à plusieurs sociétés et à plusieurs réseaux afin de garantir son approvisionnement en nombre suffisant au moment du déconfinement. C’est la raison pour laquelle le modèle de masque peut varier d’un citoyen à l’autre ; à l’heure des commandes il y a 4 semaines aucune société n’était en mesure de fournir à elle seule les 200 000 masques lavables dont nous avions anticipé le besoin.

Nous avons ainsi passé un groupement de commande avec la communauté urbaine Limoges Métropole, un groupement de commande avec la métropole de Bordeaux et sollicité les entreprises locales capables de nous approvisionner en masques alternatifs. Le coût de cette opération pour la ville s’élève à plus de 600 000 euros.

La vie, vous l’aurez compris, doit reprendre prudemment mais sûrement son cours ; la rentrée scolaire des plus petits mais aussi des collégiens en marque une étape. Soyez assurés que la municipalité a mis en place tout ce qu’elle pouvait pour faire que cette reprise scolaire soit réussie malgré les changements incessants de stratégie de la part du ministère de l’éducation nationale. A l’heure de cette reprise scolaire, il convient de remercier toutes celles et ceux qui ont œuvré au bon déroulement de cette dernière au premier rang desquels figurent les directeurs d’établissement, les enseignants, et personnels de l’éducation nationale.

Dans les semaines à venir, votre municipalité continuera à travailler d’arrache-pied pour vous faciliter le retour à une vie “normale”. En matière de transports collectifs mais aussi de circulation et de stationnement nombreuses sont les mesures que nous avons mis en place et que je vous propose de découvrir.

Enfin et pour conclure, Emile Roger Lombertie et la majorité municipale adressent une pensée particulière à toutes les familles qui ont perdu un proche, et qui, confinement oblige, n’ont pu l’accompagner comme elles l’auraient souhaité.

La municipalité tient aussi à remercier l’ensemble du personnel soignant et leurs auxiliaires pour le remarquable travail accompli ; l’ensemble des fonctionnaires qui ont servi avec dévouement et assuré leurs missions de service public ainsi que toutes celles et ceux, connus ou anonymes, qui, par leurs actions quotidiennes, ont permis à notre pays de surmonter, espérons-le durablement, cette crise sanitaire.

Guillaume GUÉRIN


UMP Haute-Vienne