Tribune de Guillaume Guérin – Vivre à Limoges Février 2019

Tout d’abord, permettez moi de vous présenter mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année. 2018 s’est achevée à Limoges dans un climat festif où votre marché noël ” nouvelle version ” est venu apporter un peu de gaieté dans le cœur des grands et des petits. La joie et la féerie de Noël ne furent sans doute pas de trop pour faire oublier les tracas du quotidien et le climat social tendu qui touche notre pays depuis plusieurs mois maintenant.

Dans notre ville, grâce à la mobilisation sans faille de votre police municipale, les fêtes de fin d’année ont pu se dérouler dans le calme et l’apaisement. Notre centre ville ayant même connu un record d’affluence entre Noël et le 1er janvier.

Néanmoins, nous ne pouvons que regretter et déplorer que les commerçants du secteur de familly village aient eu à souffrir des manifestations  durant l’intégralité des samedis de décembre. Les pertes de chiffre d’affaires semblent pour certains commerces très significatives et pour de nombreux chefs d’entreprises qui sont très loin d’être des nantis, les contrecoups s’annoncent rudes.

Si ce point méritait à mon sens d’être souligné et si nous tenons à apporter tout notre soutien à l’ensemble des commerçants qui ont eu à subir ces diverses manifestations, nous nous devons également de saluer l’attitude responsable et civique des gilets jaunes en centre ville puisque aucune dégradation d’ampleur ne fut à déplorer.  2018 s’est achevée dans ce climat, mi-figue mi-raisin, où au fond il semble bien compliqué de se projeter… Dans cette conjoncture, votre municipalité a fait sienne cette citation de St Exupery ” Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit de le prévoir mais de le rendre possible “.

Ainsi 2019, devrait voir la réalisation de bon nombre de nos projets parmi lesquels la rénovation des Halles centrales, de la place de la République et du Jardin d’Orsay, l’aménagement des bords de Vienne, la restructuration des quartiers de la Bastide, …. 2019 sera aussi l’année de notre transformation en communauté urbaine. Les négociations liées aux transferts de compétences ont parfois été longues et délicates mais grâce à leur pragmatisme et à leur capacité d’écoute mutuelle, Emile Roger Lombertie et Gérard Vandenbroucke sont parvenus à un accord. Peu y croyaient , je n’en ai jamais douté!

L’humanisme d’Emile Roger Lombertie associé à l’art du compromis qui anime Gerard Vandenbroucke depuis plusieurs années ne pouvaient que l’emporter sur les railleries des esprits chagrins. Ces deux hommes ont su répondre à l’appel clair de nos concitoyens qui ne veulent plus de guerres de clochers et encore moins de guerres d’ego. Mais l’enveloppe ne fait pas le contenu et si le passage en communauté urbaine était, et au fond tant inéluctable qu’indispensable car conforme tant à l’esprit qu’à la lettre des dernières lois régissant l’aménagement des territoires, il n’en demeure pas moins que tout reste à faire. Le fonctionnement d’une agglomération aujourd’hui devenue communauté urbaine est dans ce territoire à réinventer. 2019 doit nous permettre de construire cette coopération pour que vous puissiez le moment venu prendre connaissance de nos propositions pour que fonctionne au mieux et dans l’intérêt de tous votre communauté urbaine.

Nous avons Limoges au cœur et nous allons nous attacher à vous le prouver.


UMP Haute-Vienne