FLASH INFO – REGIONALES

La réforme territoriale voulue par le gouvernement modifie considérablement la carte des régions. En passant de 22 à 13 régions, nombreuses sont les villes dont Limoges qui perdent leur statut de capitale régionale. Cela ne vous a pas échappé : notre Limousin fusionnera à compter des futures échéances électorales avec l’Aquitaine et le Poitou-Charentes. Aubaine diront certains, catastrophe diront les autres. L’heure n’est plus aux satisfaicites ou aux lamentations mais bien à l’optimisation d’une réforme qui bien que n’étant pas la nôtre, est aujourd’hui actée. Limoges, et plus largement le Limousin, devront s’affirmer au sein de cette future entité afin de défendre leur fleurons. Si aujourd’hui le chef de file de l’UMP n’est pas encore désigné, les tractations vont bon train dans l’optique de dégager le meilleur candidat possible afin d’offrir à notre grand sud-ouest une autre voie que celle proposée par les socialistes dans ce secteur géographique depuis si longtemps. En Limousin, les désignations sont déjà quelque peu avancées puisque j’aurai l’honneur sur proposition des corréziens et creusois, de coordonner la future campagne.

Guillaume GUÉRIN 
Conseiller régional du Limousin
1er adjoint Mairie de Limoges